Plusieurs modèles de voitures vont être retirés de la vente !

Usine Renault Algérie

Le ministère de l’industrie a fixé le mercredi 22 mai des quotas d’importation des kits CKD/SKD selon le site TSA, ce qui entraînera une disparition d’un bon nombre de modèles vendus actuellement en Algérie.

Le gouvernement a informé les constructeurs locaux de la mise en place de quotas d’importation des kits CKD/SKD dans le but de réduire la facture d’importation des kits d’assemblage. Cette information créa la stupeur auprès des concessionnaires automobiles mais aussi des citoyens algériens, voyant à travers cela une possible hausse des tarifs des modèles proposés actuellement à la vente.

Renault Algérie qui a installé la première usine de montage en Algérie en 2014, profite de la plus grande part d’importation des kits CKD/SKD estimé à 660 millions de dollars. Suivi de près par SOVAC avec 600 millions de dollars puis par Gloviz (KIA) avec 380 millions de dollars et TMC (Hyundai) avec 360 millions de dollars.

Il n’y a donc que quatre assembleurs concernés par cette répartition des quotas, les autres usines sont pour le moment écartées. Cela entraîne inévitablement la disparition de quelques marques et modèles actuellement vendus.

Marques Modèles maintenus Modèles arrêtés
Renault Clio, Symbol
Dacia Sandero Stepway
Volkswagen Golf, Caddy Polo, Passat, Tiguan
Seat Ibiza Leon, Arona, Ateca
Skoda Octavia Fabia, Rapid
Audi A3, A3 Limousine, Q2
Hyundai Accent RB, i20, Creta, Santa Fe, Tucson i10, i30, new Accent, Elantra, i40, Sonata
Kia Picanto, Rio, Cerato Sportage
Peugeot 208
Baic D20 coupé, X25, X35, Terralord

Renault Algérie maintient donc ses trois modèles actuellement en vente tandis que SOVAC perd sa marque Audi et quelques modèles de ses autres marques. Hyundai et Kia s’allègent également de certains modèles tandis que Peugeot et Baic sont totalement exclus.